Méditation du jour

La grâce de Dieu n’est pas une autorisation de faire n’importe quoi

Hier, nous avons lu Jude 1:4 qui déclare :

Il s’est en effet glissé parmi vous certains hommes dont la condamnation est écrite depuis longtemps. Ces impies transforment la grâce de notre Dieu en débauche et renient Dieu, le seul maître, et notre Seigneur Jésus-Christ.

Avant de nous éloigner de ce verset, je veux souligner une phrase qui, à mon avis, est un terrain très dangereux pour l’Église des États-Unis aujourd’hui. Il s’agit de la phrase : « Ces impies transforment la grâce de notre Dieu en débauche. »

La débauche signifie littéralement la convoitise effrénée, la méchanceté et l’immoralité. Ces gens croyaient qu’une fois sauvé, on pouvait vivre comme on voulait.

Certaines personnes dans l’Église aujourd’hui ont ce type de pensée. Elles croient que si vous êtes sauvé par la grâce, et que les bonnes œuvres ne procurent pas le salut, alors vous pouvez faire ce que vous voulez.

Vous pouvez coucher à droite et à gauche, commettre l’adultère, vous soûler, tout est permis. C’est la grâce ! Vos œuvres n’ont rien à voir avec ça. Vous pouvez vivre comme vous voulez !

L’une des choses que j’ai entendues au fil des ans est : « Ça n’a pas d’importance. C’est la grâce. Dieu me pardonnera, alors je vais y aller et le faire quand même. »

Vous ne voulez pas vivre comme ça. Croyez-moi, quelque chose commence à se briser en vous, et vous finirez par payer le prix fort.

Si vous transformez la grâce de Dieu en débauche par l’immoralité, ou tout autre péché, je vous mets au défi de vous arrêter aujourd’hui. Confessez votre péché à Dieu, détournez-vous de ce que vous avez fait, et demandez à Dieu de vous aider à vivre pour lui. Si vous le faites, vous ferez l’expérience de la vraie grâce de Dieu, qui nous enseigne que nous devons vivre sobrement, justement et pieusement dans le temps présent (Tite 2:11-12).

Avez-vous aimé cette méditation ?

N’hésitez pas à la partager sur les médias sociaux ou à la faire suivre à d'autres personnes pour qu'elles soient encouragées.

Les méditations des jours précédents
Cela pourrait aussi vous intéresser
Émission de la semaine

Votre foi est-elle vivante ou morte ? – Harrison Conley

Soutiens notre travail

Joins-toi à nous pour apporter de l’espoir aux gens à domicile !

Nous considérons que c'est un privilège de pouvoir apporter aux personnes une nouvelle espérance à travers la Parole de Dieu.